Travailler chez LFA

Description

LFA est un fonds mutuel d’amorçage. 

  • Objectif: 3 ans pour booster la valorisation de 5 startups sur 3 levées avant liquidation du fonds.
  • Lancement: mars 2020.

Étapes

  1. Le projet démarre par l’union de 25 entrepreneurs associés au sein d'un fonds de VC afin de fonder 5 startups. Le fonds est initialement détenu entièrement et à parts égales par ses associés.
  2. Les entrepreneurs disposent de 6 mois afin d’établir un business plan et un prototype viable pour une levée auprès de business angels.
  3. Une levée de série A a lieu un an plus tard.
  4. Le fonds se spécialise sur la phase d’amorçage. Il est liquidé à horizon 3 ans par la cession des startups.

Avantages

  1. Diversification: caractéristique essentielle du fonds mutuel, elle permet aux fondateurs de réduire leur risque de plus de 80%. Grâce à la mutualisation de 5 startups au sein du fonds, les compétences sont partagées par tous les associés fondateurs.
  2. Sécurité: un salaire dès le départ, une augmentation après la levée de business angels.
  3. Équipes sur-vitaminées: des profils triés sur le volet, présents dès la constitution du fonds. Ainsi les fondateurs ne sont pas seuls, surtout dans la phase d’amorçage qui est la plus complexe.
  4. Administratif: l’administration juridique et financière est externalisée, c.-à-d. contrôlée par une société indépendante, appelée administrateur du fonds. Cela permet de conforter les parties prenantes, investisseurs et entrepreneurs, de la bonne gestion de leurs ressources.

Profil de l'entrepreneur LFA

  1. Polyvalent
  2. Mental solide
  3. Esprit business

Notre équipe

Des entrepreneurs prêts à tout pour booster la valorisation du capital d'amorçage. Rendez-vous dans 3 ans!

Notre vision

LFA est d’abord la plus grande famille d’entrepreneurs responsables et intégrés dans les problématiques de notre monde. Tout un chacun mérite d’avoir une place dans notre société. Une place d’utilité, de sens et d’honnêteté intellectuelle. Avoir l’honneur de dire: “nous oeuvrons ensemble pour la construction de notre monde”.

Volonté

Il est bien triste de croire que tout est déjà fait. Nous croyons bien au contraire, que tout est à faire (ou à refaire). Rien que le constat de la difficulté des uns et des autres de trouver un sens à leur existence, que les entreprises ne parviennent plus à recruter parce que personne n’a réellement envie d’y perdre sa vie: cela doit nous faire réagir. La réaction a lieu, tous les jours, lentement mais sûrement, nous dévions vers un nouveau modèle de société, un nouveau modèle du travailler ou plutôt “vivre ensemble”. Ce modèle a pris un nom: l’entrepreneuriat.

Les entreprises traditionnelles sont perdues. Elles créent des incubateurs internes, des accélérateurs, des systèmes d’intrapreneuriat ou autres graduate programmes pour attirer les talents. Et surtout pour éviter qu’ils s’en aillent! Rien n’y fait. Il partent, parfois en courant. Ils veulent entreprendre car ils comprennent mieux que leurs chefs ce qu’ils veulent au fond d’eux. Ce que nous voulons.

Ce désir est simple: c’est l’envie pressante de reprendre le contrôle de son avenir, d’appartenir à une communauté soudée et d’oeuvrer pour un projet qui a du sens.